Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

Le Gouvernement du Québec nomme Denis Taillon représentant de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean pour les négociations avec les Innus de Mashteuiatsh, d’Essipit et de Nutashkuan

Québec, le 23 juillet 2017. – Le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, annonce la nomination de M. Denis Taillon comme représentant de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean pour les négociations territoriales globales avec les Innus de Mashteuiatsh, d’Essipit et de Nutashkuan.

Rappelons que le Gouvernement du Québec a accepté, en 1980, de négocier la revendication territoriale globale déposée par les communautés innues. La négociation de cette revendication a évolué, au cours des années, notamment avec la signature, en 2004, de l’Entente de principe d’ordre général. Le Gouvernement du Québec, le Gouvernement du Canada et les communautés innues de Mashteuiatsh, d’Essipit et de Nutashkuan, représentées par le Regroupement Petapan, poursuivent leurs efforts pour parvenir à une entente finale.

M. Taillon a longtemps occupé les fonctions de directeur général de la MRC du Domaine-du-Roy, où il a contribué à la réalisation de nombreux dossiers structurants pour la région. Il a également présidé la Société de l’énergie communautaire du Lac-Saint-Jean, entre 2007 et 2015. De plus, il a fait partie du groupe de travail sur les mines et métaux, créé à l’issue du Sommet économique régional du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

En tant que représentant de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, M. Taillon a comme mandat de favoriser la participation régionale au processus de négociation. Il travaillera en étroite collaboration avec le négociateur du Gouvernement du Québec, dans le but d’informer les intervenants régionaux et de faire valoir leurs préoccupations et leurs positions.

Citation :

« Par ses connaissances et son expérience, M. Taillon réussira à acquérir la confiance du milieu régional et à jouer un rôle positif dans l’acceptation sociale de l’entente. Il importe, pour garantir l’atteinte des objectifs poursuivis, que l’entente soit acceptable pour toutes les parties. Je souhaite à M. Taillon le plus grand succès dans cette importante fonction. »

Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires autochtones

– 30 –

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Mise en ligne : 24 juillet 2017